Echos des deux paroisses

Kermesse de nos paroisses (2017)

01/10/2017

Quel weekend bien rempli! A peine les messes des familles terminées, la kermesse nous attendait. Ce fut l'occasion pour certains de...

 

...manger une (ou deux) galette(s), des frites, crêpes ou autres patisseries. Merci aux nombreux cuisiniers!

 

 

 

...jouer bien sûr aux différents stands qui attendaient les enfants.

 

 

 

...danser au son de musiciens bretons (dès le plus jeune âge!)

 

 

 

...faire des affaires

 

Messes des familles (1er novembre 2017)

02/10/2017

Les quelques gouttes de ce dimanche 1er octobre 2017 n'ont en rien altéré le weekend bien rempli de nos paroisses. Certains bénévoles s'afféraient dès vendredi soir pour monter, déplacer, agencer afin que vous soyez accueillis chaleureusement lors de la kermesse du dimanche.

 

Entre-temps aux Sacré-Coeurs, les familles et enfants se sont rassemblés autour du Père Robert pour la première messe des familles samedi soir.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Puis à Sainte Thérèse dimanche matin, l'église était pleine. Beaucoup de familles avec leurs enfants ont poussé les portes de notre église pour rester fidèle à notre engagement de Chrétien et venir prier et célébrer ensemble. Merci à tous, enfants du catéchisme, jeunes de l'aumonerie, familles et paroissiens d'avoir fait de cette célébration une belle fête!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Equipe pastorale

 

Ce fut l'occasion de présenter l'équipe pastorale de nos paroisses. Ces personnes ont en charge diverses missions pour faire vivre notre communauté: préparation au baptème et au mariagé, accompagnement des familles en deuil, catéchèse, aide aux plus démunis et aux personnes agées ou malades...

 

 

Concert du dimanche des Rameaux

13/04/2017

concert Rameaux

 

 Aboutissement d’un dense parcours de carême, Viviane BRUNEAU-SHEN , pianiste et aujourd’hui vierge consacrée dans le diocèse de Séez nous a offert un récital pianistique spirituel  ce dimanche des Rameaux.

     A travers des projections d’œuvres picturales de Zurbaran, Alonso Cano, Pacceco de Rosa, Hofmann, Caravage, Bosch, Véronèse, Murillo, Grünwald, Rubens, Vélasquez, Quarton  et des phrases de l’Evangile lues par 3 adultes et une enfant, retraçant  la vie de la Vierge Marie particulièrement pendant les jours de la Passion de Jésus, Viviane a su nous faire saisir la profondeur de sa vie spirituelle à travers une interprétation magistrale et d’ une très grande sensibilité des œuvres de Albéniz, Falla, Granados.

     Son désir profond est d’œuvrer par la musique à la paix et à l’unification de l’être humain, et d’offrir cette musique unifiante aux personnes qui en ont le plus besoin.

 

  Ce concert de grande qualité n’a malheureusement pas réuni l’assistance méritée.

 

    Bien sûr, le beau temps exceptionnel de ce dimanche de printemps engageait à la promenade.

 

    Cependant tous ceux qui étaient présents lui ont trouvé une haute tenue  qui a touché de nombreux coeurs,tant par la profondeur spirituelle qui se dégage de la pianiste que par sa haute virtuosité et sensibilité dans l'interprétation des oeuvres choisies. Un bel aboutissement à la démarche de carême de cette année.

  

     

Conférence de Viviane BRUNEAU SHEN (3 mars 2017)

04/03/2017

     Pour l’entrée de notre parcours de carême, Viviane BRUNEAU SHEN, pianiste, vierge consacrée est venue nous présenter, à travers des extraits vidéo de ses concerts, des passages d’Evangile, des poésies, son récital de piano du mois de mars : « Femme, voici ton Fils ».

 

       Ce récital nous fera entrer dans les différentes dimensions du mystère de l’enfantement et de la filiation et du mystère de la Pâque du Christ, comme dans une grande respiration, à travers la musique, la poésie et l’art pictural.

 

       La musique espagnole est née du cri et du mariage entre traditions orales et savantes et de métissage culturel, évoquant la diversité de l’humanité dans ses chemins empruntés, convergeant vers la Croix : « porte étroite » de la nouvelle naissance.

 

      Viviane s’est étendue notamment sur le peuple pèlerin des Gitans, musiciens d’où émergent le flamenco et la saéta, expression de la ferveur gitane.

 

      Trois musiciens espagnols seront à l’honneur le 9 avril : Isaac Albéniz, à travers Iberia, son testament musical et spirituel. Enrique Granados à travers les Goyescas : de la passion humaine à la Passion de Dieu et Manuel de Falla dont la musique a été influencée par toutes ces traditions

Triduum pour la fête de Ste Thérèse

04/10/2016

La paroisse Sainte Thérèse vient de vivre trois jours de fête en l’honneur de sa sainte patronne.

Vendredi 30 septembre,

le Père François-Marie LETHEL, carme et théologien, a donné une conférence passionnante sur le thème de la miséricorde chez Sainte Thérèse. Chaque saint reçoit une perfection divine que sa vie illustre. Pour Sainte Thérèse, ce fut la miséricorde. Son récit « Histoire d’une âme » contient toutes les vérités de notre foi. Le Père Lethel a commenté d’une manière très vivante et accessible quelques écrits significatifs de l’incarnation de la miséricorde dans la vie et la spiritualité de la petite carmélite, rallumant en chaque auditeur le désir de la sainteté. Puis Mgr Souchu et Mgr Boishu ont béni l’assistance.

Samedi 1er octobre,

une messe en l’honneur de Sainte Thérèse a été présidée par Mgr d’Ornellas, concélébrée par le Père Lethel, le Père Langoüet et le Père Chérel, en présence des reliques de Thérèse et de ses parents, Louis et Zélie Martin. La décoration florale et les poésies de Sainte Thérèse chantées par la chorale paroissiale ont favorisé le recueillement et participé à la beauté de la cérémonie. Notre évêque a insisté sur le fait qu’aimer signifie s’abaisser, comme le Christ, et que redevenir un petit enfant consiste à faire confiance et à s’abandonner à l’Amour. Il nous a à nouveau confirmés dans la mission de diffuser le message de Sainte Thérèse dans le diocèse.

Dimanche 2 octobre,

la première messe des familles de l’année scolaire a rassemblé une foule importante.

 

A l’issue de la cérémonie, tous ont été invités à venir déjeuner à la...

 kermesse paroissiale

qui a traditionnellement lieu pour la fête de Sainte Thérèse.

Pendant tout le week-end, de nombreux bénévoles tiennent des stands où l’on peut se divertir, faire des affaires, se restaurer et se rencontrer autour d’un verre et même danser au son de l’orchestre. La convivialité et la fraternité joyeuse ont encore été au rendez-vous cette année.

 

 

Accédez aux photos de ces trois jours: ICI                                                                                                        

 

 

 

 

Léopold, un prêtre malien, en vacances à Rennes.

10/07/2016

 

 

 

 

 

A l’invitation du père Robert, Léopold, prêtre malien, est venu passer quelques jours de vacances à Rennes.

Il a été présenté à la communauté paroissiale le dimanche 3 juillet, comme un vieil ami connu à Mopti voici 14 années.

Il a participé aux célébrations de fin d’année scolaire aux écoles st Jean et st Joseph.

Ci-dessous, le 4 juillet, à l’école st Joseph, c’est le moment après le temps de prière, où l’on se dit au-revoir

 

Pélerinage à Alençon - samedi 18.6.2016

25/06/2016

 

De bon matin, 12 servants d’autel et 24 paroissiens des Paroisses des Sacrés-Cœurs et de Sainte Thérèse sont partis, joyeux, sur les pas de la famille Martin à Alençon, terre natale de Zélie et Louis MARTIN, qui ont été canonisés le 18 octobre 2015 par le pape Benoît XVI.

 

  

 

Notre journée a été ponctuée par la visite de la maison des parents MARTIN, qui est aussi la maison natale de Sainte Thérèse ; puis, une vidéo a recréé l’ambiance et l’authenticité de la vie familiale. Nous avons ensuite découvert la Basilique Notre Dame, située au cœur du secteur piétonnier : c’est dans cette basilique que Zélie GUERIN et Louis MARTIN ont célébré leur mariage à minuit le 13 juillet 1858, et que Thérèse a été baptisée le 4 janvier 1873. Pour terminer notre pèlerinage, l’évêque de Sées et Alençon est venu  célébrer l’Eucharistie. Dans son homélie, Monseigneur HABERT,  a souligné les vertus du couple Martin : transmission de la foi, expérience de l’amour et de la prière en famille, mais aussi engagement fort dans la société. « Le mariage est le lieu de l’alliance… un chemin de sainteté… un chemin pour rencontrer Dieu…Tout au long de leur vie commune, Louis et Zélie ont été très attentifs l’un à l’autre, mais pas seulement, ils ont été aussi attentifs à leurs enfants, aux pauvres, à ceux qui souffrent ». Nous pouvons tous nous inspirer de leur devise : « Dieu premier servi »

Photos ICI

 

Pèlerinage de l’année de la miséricorde

14/04/2016

       

Dimanche 24 avril, en la fête de la divine miséricorde, nos deux paroisses ont accompli la démarche jubilaire du pèlerinage. « La vie est un pèlerinage, et l’être humain est un pèlerin qui parcourt un chemin jusqu’au but désiré » (Pape François).

De nombreuses personnes se sont retrouvées à 15h devant la cathédrale. Elles ont parcouru le chemin de la miséricorde, en chantant et en rendant grâces pour tous les saints universels mais aussi régionaux qui ont vécu concrètement  la Miséricorde  et nous ouvrent la route. Puis, les pèlerins se sont dirigés, en procession, vers la Porte Sainte située à la basilique St Sauveur.

« En passant la Porte Sainte, nous nous laisserons embrasser par la miséricorde de Dieu, et nous nous engagerons à être miséricordieux avec les autres comme le Père l’est avec nous » (Pape François).

 

Après avoir franchi la porte, tous se sont signés en rappel de leur baptême. Une dernière prière s’est alors élevée vers le Père pour rendre grâces, avec le Magnificat de la vierge Marie, et clore cette après-midi recueillie et fraternelle. Cette démarche peut être renouvelée, seul ou en famille, jusqu’en novembre, grâce au livret diocésain " Passer par le christ"

 

 

Un pont par-delà les toits : de la prison à la paroisse

14/03/2016

 

 

 

Environ 80 personnes ont bravé la tempête mercredi 9 mars pour écouter la conférence donnée par l’aumônerie pénitentiaire des femmes, dans la chapelle du Lycée Ste Thérèse. Sœur Myriam et Sœur Marie-Odile ont présenté la maison d’arrêt et le centre de détention.

 

Missionnées par l’évêque, elles se voient comme des passerelles entre la personne et ses profondeurs, entre la personne et Dieu. Leur rôle est de rencontrer, accompagner, réfléchir et célébrer. En proposant une expérience de « vivre ensemble »,  à travers des visites, des permanences, des partages sur la Parole, des ateliers, des marches spirituelles vers le Mont St Michel ou l’Abbaye de Paimpont, elles sont témoins de  l’amour et de la miséricorde de Dieu qui ne réduit personne à ses actes et ouvre toujours un avenir. Leur thème de réflexion annuelle a d’ailleurs pour titre « Ose la miséricorde ».

 

 La sollicitude des communautés paroissiales est très importante. Elle se manifeste par le partage des intentions de prière aux grandes fêtes liturgiques, la participation régulière d’animateurs, musiciens et chanteurs, à la messe dominicale qui a lieu à la même heure que celle de Ste Thérèse.

 

 Le témoignage d’une détenue, qui n’avait pas eu l’autorisation de sortir, a beaucoup touché et édifié les personnes présentes. La pratique de la foi est difficile en milieu carcéral mais les gestes de solidarité à l’intérieur et vers l’extérieur sont une réalité dans le long chemin de reconstruction qui mène à la liberté

 Un long échange a eu lieu après la conférence fait de nombreuses questions pour mieux comprendre ce qui se vit en prison, mais aussi des témoignages des sœurs de notre paroisse qui vivent là-bas en permanence, et de laïcs qui sont des intervenants occasionnels.

 Nous formons une seule et même Eglise et nous sommes invités à emprunter les ponts qui existent déjà par-delà les murs qui nous séparent. A chaque fois que nous longeons un mur de la prison, comme ce sera bientôt le cas pour le chemin de croix du Vendredi Saint, ayons une pensée et une petite prière pour nos sœurs incarcérées. Un grand merci à Sœur Myriam et Sœur Marie-Odile de nous avoir élargi le cœur !

 

Concert spirituel de Carême

14/03/2016

Pour le 4ème dimanche de Carême, appelé aussi dimanche de laetare (mot latin qui signifie « réjouissez-vous »), les chorales de St Servan, Janzé et de nos deux paroisses, en tout 120 personnes, nous ont offert un concert de qualité, propice au recueillement et à la prière. Pour l’occasion, l’église de Ste Thérèse était pleine. Dans la deuxième partie du concert, l’auditoire a été invité à participer en reprenant, sur la musique sublime de Jean-Sébastien Bach,  le refrain : « Nous formons l’Eglise, le peuple saint des baptisés : Un même Père nous rassemble, un même Esprit demeure en nous. Marchons ensemble dans la foi, vers la Cité des Bienheureux ». Comme l’a souligné notre curé Robert, ce fut une merveilleuse façon de célébrer la mi-carême, tous ensemble, dans la paix et la joie. Merci à tous les participants, merci aux cinq chefs de chœur qui se sont succédé pour diriger les choristes, pour les longues heures de travail qui nous ont donné ce moment de grâce et de beauté.

Photos ICI

Concert du 6 mars 2015 à l'église ste Thérèse

03/03/2016

 

 

Du nouveau aux Sacrés Cœurs !

28/02/2016

 

 

 

 

A la paroisse des Sacrés Cœurs, les travaux entrepris depuis plusieurs mois sont achevés. Vous pouvez d’ores et déjà vous rendre à la nouvelle adresse de l’accueil, 48 rue Ginguené, ouvert du lundi au vendredi de 16h30 à 18h30, ou découvrir le nouvel oratoire où sont célébrés l’office des laudes et la messe chaque mardi et jeudi à 8h15.

 

 

 

 

Vous pourrez également partager un temps convivial autour d’un café traditionnellement offert par Robert à tous les fidèles après la messe matinale et visiter les nouvelles salles de catéchisme, particulièrement appréciées par les enfants.

 

 

 

 

 

L’ensemble est d’un blanc éclatant, extérieurement et intérieurement, bien éclairé et bien chauffé. Dans les mois qui viennent, l’ancienne extension du presbytère de la rue Villeneuve va disparaître

 

 

 

 

Nous vous rappelons que vous pouvez louer la grande salle paroissiale pour vos réunions familiales. Il suffit de s’adresser à l’accueil pour de plus amples renseignements. N’hésitez pas à faire vivre ces lieux de rencontre, de prière et d’échanges qui sont là pour vous.

 

 

 

 

 

 

 

 

Voeux pour l'année 2016

11/02/2016

Le Père Robert Langoüet, curé

Le Père René Chérel, prêtre associé

Gilbert Gautier, diacre

Et l’équipe pastorale

Vous présentent leurs vœux fraternels

Pour cette année 2016

Placée sous le signe de la Miséricorde.

Puisque tous les biens proviennent de Dieu,

Jésus nous invite tous à puiser sur son cœur

Paix, Pardon, Force, Lumière, Amour.

 

Il ne suffit pas de regarder une icône,

Il faut savoir se laisser regarder par elle.

N’ayons pas peur de ce regard :

Si nous avons péché,

C’est un regard de pardon ;

Si nous sommes dans l’angoisse,

C’est un regard de paix ;

Si nous sommes découragés,

C’est un regard qui refait nos forces ;

Si nous sommes dans le doute,

C’est un regard de lumière ;

C’est surtout un regard d’amour

Qui parfois nous bouscule,

car il attend de notre part

que nous puissions regarder comme Lui

Avec un regard de miséricorde.

 

Le Logo de la Miséricorde

11/01/2016

  Ce logo est davantage qu’une simple image, il est une invitation et un message spirituel.

Ce qui frappe tout de suite, c’est de voir le Christ portant un homme sur ses épaules. Tous deux sont enveloppés d’une mandorle en forme d’amande. La mandorle est une figure traditionnelle de l’iconographie. Le centre de la mandorle est bleu foncé et s’éclaircit progressivement vers le bord  afin d’évoquer une profondeur, une démarche, un dévoilement progressif qui permet au Christ d’avancer

Le pied droit du Christ dépasse pour dire qu’il quitte son univers de gloire, représentée par la mandorle, pour poser le pied sur terre et dans notre réalité humaine. Le fait qu’Il porte un homme rappelle la posture de la brebis perdue que le bon Berger porte sur ses épaules mais est également associé au bon Samaritain qui soulage, relève et guérit.

Le Christ et l’homme porté ont un œil en commun, signe que le Christ regarde l’homme avec bienveillance et invite l’homme à Le regarder mais aussi à regarder toute l’humanité avec les yeux du Christ.

Les mains de Jésus serrent fortement les mains et les pieds de l’homme. L’écriture dit : «  Si ta main t’entraîne au péché, coupe-la … si ton pied t’entraîne au péché, coupe-le ; si ton œil t’entraîne au péché, arrache-le » (Marc, 9, 41-50). Le Christ se saisit de ces 3 éléments : main, pied, œil, pour dire sa miséricorde et son pardon pour toute forme de péché.

Les couleurs sont symboliques de la nature des personnes : l’homme est en jaune, couleur terre, ocre, pour désigner Adam. Le Christ est en blanc, signe de sa divinité mais ce n’est pas un blanc immaculé. Les traces de jaune rappellent la part d’humanité qu’Il a revêtue et avec laquelle il se salit : il n’a pas peur de se salir puisque sa mission est de relever l’homme pécheur.

Les deux ceintures rouges sont une invitation à être disciple.

Le Christ marche sur deux planches de bois noires qui représentent à la fois la croix, signe de victoire, et les portes de l’enfer (selon la tradition orientale) duquel Il retire l’homme.

 

Soirée de la Miséricorde

19/12/2015

 

Le 14 décembre, pour inaugurer le jubilé de la miséricorde, nous avons été heureux d’accueillir Sœur Marie-Aimée, fondatrice des Sœurs de la Nouvelle Alliance. Cette communauté contemplative et apostolique  vit à La Chapelle Montligeon, près du sanctuaire dédié à la prière pour les âmes du Purgatoire. Dans sa méditation des Evangiles, Sœur Marie-Aimée a souligné combien la miséricorde de Dieu est inépuisable, combien son amour se déverse de son cœur, transpercé à la croix, sur chacun des hommes, quel qu’il soit, comme un torrent aux eaux débordantes. Elle a insisté sur la pauvreté du cœur et la libération que procure le pardon. La soirée s’est achevée sur la prière de Sœur Faustine que vous pouvez trouver dans l’ «  oasis de la miséricorde » de nos deux églises. L’assemblée a été touchée par la profondeur et la grande simplicité de cette soirée sur la Miséricorde.

Pour en savoir plus :

Le CD de la soirée est en vente à l’accueil de nos paroisses au prix de 5€, qui seront versés à sa communauté. Le texte écrit peut aussi y être consulté.

www.soeursdelanouvellealliance.blogspot.fr

 

Assemblée Générale des Amis de la Paroisse Ste Thérèse le 11.12.2015

14/12/2015

Le 11 décembre 2015, la 32ème assemblée générale de «  l’Association des  Amis de Ste Thérèse » s’est tenue dans les salles paroissiales de Ste Thérèse.  Créée en 1983, cette association a notamment pour objet de contribuer au financement des dépenses de fonctionnement de la Paroisse, ainsi qu'à celui de l'entretien des bâtiments paroissiaux. Ce sont environ 100 personnes qui, non seulement organisent la kermesse et le loto annuels, mais, au-delà de l’aspect matériel,  assurent aussi au quotidien une permanence d’amitié, de simplicité et de convivialité au sein de la paroisse. Le président, Joseph Jouzel, étant retenu par des problèmes de santé, c’est Gérard Debos qui a fait le compte-rendu de l’exercice 2015. Cette année, c’était au tour des femmes de l’association d’organiser la préparation et le service du repas, la décoration de la salle et les animations qui ponctuaient les plats, autour du thème de la Bretagne.  Partage et bonne humeur ont accompagné la potée bretonne. Les chants traditionnels et les sketchs ont fait la joie de tous ! 

 

Les photos => ici

Messe du 8 décembre 2015

10/12/2015

Cette année, la messe du 8 Décembre a été préparée et animée par les Equipes Notre-Dame. De nombreux couples du diocèse étaient présents, accompagnés parfois de leur conseiller spirituel d’équipe, dont Mgr Boishu, évêque émérite de Charleville Mézières. Notre paroisse compte plusieurs Equipes Notre Dame et notre curé Robert Langouet est le conseiller de deux d’entre elles. Leur but est de cheminer seuls et ensemble avec le Christ  pour vivre au quotidien leur sacrement de mariage et porter du fruit.

L’hospitalité Notre- Dame de Lourdes nous avait également rejoints pour célébrer  l’Immaculée Conception de la vierge Marie. Notre diacre, Gilbert Gautier, lui-même hospitalier, accompagnait les membres de cette association de bénévoles qui accueillent et accompagnent les pèlerins de Lourdes.

Après l’Eucharistie, tous se sont approchés, en procession, vers une statue de la Vierge Marie, placée sur le parvis de l’Eglise au pied du sapin de Noël, pour un dernier hommage chanté à Marie, notre Mère. Puis, un verre de l’amitié a clos la soirée en favorisant échanges et retrouvailles.

Pour en savoir plus :

www.equipes-notre-dame-fr

 fr.lourdes-France.org

Les oasis de la Miséricode

09/12/2015

 

 

                    

 L’oasis de la miséricorde

 

L’Année Sainte de la Miséricorde  promulguée par le Pape François a débuté le 8 décembre 2015 et s’achèvera le 20 novembre 2016. Dans nos deux églises, nous avons choisi de lui consacrer un lieu sous la forme d’une oasis, répondant ainsi au vœu de François : « Là où il y a des chrétiens, quiconque doit pouvoir trouver une oasis de la miséricorde ».

Dans les épreuves et les difficultés de nos vies, symbolisées par les pierres et le sable du désert, Dieu nous offre son amour qui nous fait revivre, comme l’eau suscite la végétation représentée par le palmier et les plantes émergeant de l’aridité rocailleuse.

Au centre de l’oasis, l’icône de St Jean reposant sur le cœur du Christ à la Cène, nous rappelle que Jésus est le visage même de la miséricorde, qu’il nous a obtenue par sa mort et sa résurrection[1].

Chaque dimanche, nous trouverons sur la feuille paroissiale une phrase tirée du texte qui introduit cette « année de bienfaits »[2]. Elle nous aidera à accueillir pleinement l’amour de Dieu, afin d’en être ensuite les témoins auprès de nos frères.

« Au cours de ce jubilé, laissons-nous surprendre par Dieu ! »

 

 


[1] La phrase : « Je te fiancerai dans la tendresse » est issue du livre d’Osée, chapitre 11, 1-11.

[2] Le Visage de la Miséricorde. Bulle d’indiction de l’Année Sainte de la Miséricorde

Attentat du 13 novembre 2015 à Paris

26/11/2015

      La minute de silence

 

 

 

 

 

Ce n'est pas sans une grande émotion que la minute de silence a été vécue à ste thérèse par tous les élèves de l'établissement, réunis pour ce moment fort, lundi 16 novembre. Ce temps a été précédé, en classe, par un temps d'information, d'échange sur les événements du wend. A la fin de la minute, chaque jeune a pu déposer une bougie qui donnait "sur la rue" en signe de communion avec le monde.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Temps d'intériorité musulmans et catholiques réunis

 Jeudi19 novembre, se sont réunis musulmans et catholiques du lycée pour un temps d'intériorité autour du prêtre et de l'imam. Les deux, unis, ont exprimé un message de Paix, d'unité et d'espérance...

 

 

 

"A chaque nouvelle cruauté, nous devrons opposer un petit supplément d'amour et de bonté à conquérir sur nous-mêmes"

(Etty Hillesum)